Après avoir retrouvé une ancienne collègue sur facebook, elle m’a présenté ses nouvelles activités d’exilée à Londres. Elle exerce ses talents chez WINAMAX un site de poker en ligne.

3d45fc78d6c57a9734b118c38dd0ebdd.jpg

Ce qui m’amuse dans son expérience est le domaine d’application l’expertise en fidélisation acquise dans d’autres domaines, chez Accentiv’ dans le groupe Accor.

Une autre source d’amusement est la différence d’approche entre la Française des Jeux et WINAMAX sur le plan de l’expérience client. D’un côté, une volonté de montrer « pates blanches » avec un jeu test «pour savoir si on court de devenir accros » de l’autre visite guidée, Poker school, conseils focalisés sur le jeu et la valorisation du joueur par un club VIP.

5f25aa52d4d91cd63bd15d7e3f0723aa.jpgSi ce club se sert d’une monnaie des « miles » sans cohérence avec la proposition de la marque, il est bien structuré avec différent statuts, des mécanismes de rémunération, un catalogue cadeaux varié.

Bref, l’ensemble des clés classiques d’un programme de fidélisation complet et efficace (à vérifier !).

Mais est-on fidèle en étant « accro au Poker » ou grâce aux services d’un programme de fidélisation ?

Pas de réponse standardisée ! Tout dépend de la situation du marché, de l’expérience client que l’entreprise à envie de proposer et surtout des objectifs business assignés au programme. Mais là, le Poker n’est pas un jeu, c’est un business presque comme les autres ! ;-)