Dans mon article Nintendo une marque qui joue avec sa e-réputation j’avais déjà attiré votre attention sur les pratiques de « blog seeding ». Voici un nouvel épisode croustillant de ces pratiques que certains pseudo gurus pensent pouvoir proposer à des marques qui ne réfléchissent pas toujours aux conséquences de leur pratiques.

Pour ceux qui s’en souviennent, grâce à mon article sur la pub de la française des jeux citant Nintendo, mon blog a reçu (et reçoit encore !) des tas de commentaires élogieux (52 !), mais malheureusement sans valeur car manifestement issus de robots.

Voici donc que ces derniers temps à deux reprises, j’ai reçu la même journée :
« Bonjour très bon billet … blabla … Par ailleurs, je détiens un site en ligne sur le prêt à taux zéro … » sous un autre article « Bonjour super billet … Aussi, je détiens un website sur le pret a taux zero + qui se charge de … » ou encore « je n'adhère pas à avec ce que vous décrivez. A propos, je possède un website sur le prêt à taux zéro de 2011 » avec bien entendu à chaque fois un prénom différent.

La question est la suivante : Comment une entreprise peut penser construire une relation commerciale sur un mensonge flagrant ?

A mon humble avis, on est loin de la moindre efficacité et potentiellement dans la mise en danger de l’image. Pour le reste, c’est à vous de voir !