Il y a quelques temps déjà j’avais publié un article sur la pub de la Française des Jeux qui faisait plus penser à Nintendo qu’à nos bons vieux jeux de grattage. Depuis c’est manifestement devenu de loin mon article le plus populaire. Loin de moi l’idée de penser que j’ai été frappé d’un coup de génie lors d’écriture du dit article, mais là quel succès !

Au premier commentaire, je me suis dit « super ! ». Au second, « cool ». Au troisième, « étonnant ». Au quatrième, « c’est pas normal ! ». D’autant que bon nombre de ces remarques, faites en Anglais, n’ont manifestement aucun lien avec l’article sur la Française des Jeux.nintendo.jpg

Plus de doute, l’explication est bien plus dans les pratiques de « blogs seeding », que dans mon pseudo génie ! Snif ;-) En fait, une marque comme Nintendo, investi manifestement beaucoup pour surveiller sa e-réputation et faire prendre la parole sur les blogs où le mot « Nintendo » apparaît. Si vous avez eu l'occasion de lire le livre blanc d'Hervé Bloch, "Les 7 péchés capitaux du marketing digital", vous serez d’accord que c'est manifestement un péché de paresse.

De cette courte expérience, nous pouvons déjà tirer quelques leçons :

1.